Les salons, en perte de vitesse ? Facile à comprendre.

Investissement en temps, en argent. Et pour quel retour sur investissement ? On se le demande, enfin vous probablement, nous on baigne dedans. Par contre si c’est facile à comprendre c’est un peu plus complexe à expliquer (voir le rapport de l’UNIMEV sur la baisse de fréquentation des salons).

Que ce soit côté organisateurs ou exposants, nous entendons régulièrement « c’est plus comme avant ». Nostalgie stupide ? Non effectivement, ce n’est plus comme avant. Mais plein de choses ne sont plus comme avant. Un coupable bien trouvé… internet. Le réseau des réseaux nous a de gré ou de force transformé en associaux. Et plus on est « connecté » sur les réseaux sociaux plus les effets sur nos vies sociales se font sentir. Poussons la réflexion un peu plus loin. Nous vivons de plus en plus derrière nos écrans, comme autant d’écrans entre nous et l’autre cet inconnu de plus en plus intimidant. Prenez le métro, premier réflexe son téléphone. Vous cherchez à acheter quelque chose, hop Google. Et en tant que consommateurs, entre les achats en ligne 24h/24 et la livraison « prime » en 2h directement chez vous, nos muscles sociaux se sont affaiblis (ce sont nos neurones qui se reconnectent différemment en réalité).

Des associaux dans les salons ?

Alors quand vient le temps de remettre ses équipes au contact, en face à face, on se cache, on s’évite ou quand on se rencontre on ne sait plus quoi se dire. Plus de site web pour faire écran, plus de funnel de vente digital, c’est vous face à face à de potentiels acheteurs. Retour à l’époque d’avant internet ou l’on avait des discussions, pas des conversations, ou zapper quelqu’un voulait dire couper court à la discussion, pas mettre 3 semaines à répondre à un mail, où vous aviez intérêt à connaitre vos FAQ, pas seulement à les avoir en ligne. Autres épices au menu, merci Internet, le consommateur/visiteur est devenu plus exigeant, parce que plus informé, parce que moins disposé à vous donner de son temps désormais accaparé par internet (en moyenne nous passons près de 5h par jour sur Internet, autant de moins avec des humains).

Investir sur l’humain paye

Pas étonnant d’y perdre son latin en tant qu’exposant. Alors aux organisateurs de salons de s’adapter ? De redoubler d’effort pour « servir » leurs consommateurs exposants ? Jeu de domino stérile selon nous. Si l’essence d’un salon c’est la rencontre, le face à face, le rapport humain, l’investissement est à porter sur les hommes et les femmes qui sont et font les salons au lieu de blâmer les organisateurs.

Parce qu’un salon, c’est avant tout aller au contact et sortir de sa zone de confort, son bureau ou celui de ses clients. C’est se retrouver au coeur de l’arène face à tous vos concurrents. Si les salons sont 3 fois plus efficaces que du développement commercial « classique » ils sont aussi 3 fois plus efficaces pour vous disqualifier.

Un salon c’est être prêt et préparé a engager la conversations avec des visiteurs inconnus et leur démontrer la en quelques minutes pourquoi ils devraient VOUS choisir. Salon ton univers impitoyable. Comme toute compétition, et le monde des affaires n’est rien d’autre qu’un monde de compétiteurs, cela se prépare, cela se mesure. C’est ce que nous enseignons à nos clients dans nos ateliers et nos formations.

Souriez vous êtes…

L’inferno des market place incarnés, tel est notre terrain de jeu, et le votre si vous y participez. Alors comme avant chaque grand match pensez vous remettre en forme et en ordre de bataille pour ces grandes messes du business qui ne datent pas d’hier (la Tour Eiffel vous vous souvenez ? C’était pour un salon ). Notre conseil ? Mettez un peu de coté vos outils technologiques de côté et réfléchissez. Les gadgets technologiques sur un salon ? Ajouter des écrans au coeur de la rencontre humaine ? Vous êtes enfin arriver au face à face avec vos clients, est ce le moment de sortir les écrans ou de sortir les sourires ? Pour nous la seule technologie valable sur un stand c’est celle que la nature a mis en recherche et développement depuis plusieurs milliers d’années, votre corps. I.n.c.a.r.n.e.z. vous dans vos stands. On vous explique comment avec notre équipe si vous le souhaitez et dans tous les cas on vous souhaite un bon salon, qui que vous soyez, où que vous exposiez ! Souriez vous êtes visités !